Schvedranne : un nouveau single électro militant | Slab Note

Schvedranne : un nouveau single électro militant

Le porte parole de la poésie électronique française Schvedranne continue de dévoiler sa techno spoken word. Après « At The Lips Of A Kiss » et « Arme de Destruction Massive« , Schvedranne te dévoile son troisième single électro-militant ce vendredi 25 septembre.

Biberonné au hip hop et aux soirées dub électro lyonnaises des années 2000 (High Tone, Kaly Live Dub…), le producteur Antoine Colonna a livré sa propre vision des expérimentations musicales et des mots en créant Schvedranne. Un projet mêlant le texte aux sonorités électroniques. Un projet où création musicale, lyrisme engagé et voyage visionnaire s’enchaînent et envoûtent l’auditeur. Son premier album « Athènes ? » était accompagné du charismatique poète ​Gilles B. Vachon​. Il revient aujourd’hui avec un nouveau projet en compagnie d’un autre poète militant, Jack Hirschman​, pilier de la beat génération, et propose le show dans sa version DJ set mais également en live avec musiciens sous une forme plus électrique.

Slab Note t’as dévoilé le premier extrait de ce nouveau projet le 1er juillet dernier avec « At The Lips Of A Kiss« . Sur des synthés mélodiques et envoûtants, une rolling bass line puissante vient se conjuguer à la voix rauque et aux mots de l’activiste Jack Hirschman. Un pamphlet transposé dans un univers futuriste et où Shvedranne marie une fois de plus l’émotions des mots et la puissance des sons.

« Arme de Destruction Massive« , sorti le 31 juillet dernier, est le second opus de cette série de single. Sur une basse puissante mêlée de synthés intrigants et d’échos de bombes, des samples de percussions et de guitares orientales vont porter le pamphlet de Jack Hirschman, interprété sur ce titre par l’artiste Erzatz. Avec sa voix presque énigmatique, elle affirme que le capitalisme est l’arme de destruction massive qui détruit l’humanité depuis des décennies. Elle affirme ensuite sa volonté d’y mettre fin sur une production bass music incisive et hypnotique.

Ce vendredi 25 septembre, on te dévoile « Path« . Prêt.e à te faire encore une fois surprendre ?

schvedranne