Schvédranne :  underground antimilitariste & rave berlinoise

Schvédranne : de l’underground antimilitariste à la rave berlinoise

Après At The Lips Of A Kiss, Arme de Destruction Massive et Path, Schvédranne s’apprête à nous dévoiler Virginia Tech vendredi 27 novembre prochain. Pour ce quatrième et dernier opus de sa collection de single electro militants, le producteur s’associe de nouveau au poète iconique de la beat generation Jack Hirschman pour nous délivrer un pamphlet qui s’attaque à la frénésie des armes à feu aux Etats-Unis. Un croisement réussi entre poésie, messages de lutte politique et techno.

Virginia Tech, un titre au nom dramatique de l’Université qui a subi sur son campus une des fusillades les plus meurtrières de l’histoire des Etats-Unis. Sur cette thématique, Schvédranne va livrer une techno sombre et progressive imaginant le parcours de l’auteur de cet événement tragique. Virginia Tech dresse le bilan lourd et meurtrier de la politique d’armes à feu et de guerres initiée par les Etats-Unis. Face à ça, le binôme invite à l’émancipation de l’humain en se rassemblant sur le dancefloor afin de se libérer de ces multiples oppressions.

Un morceau qui prend aux tripes et qui nous transporte dans une ambiance mystérieuse agrémentée de basses, de triturages de textures sonores et de samples de claviers issus des lives band de Schvédranne. Le résultat est hypnotique, les notions historiques et l’émotion des mots de Jack Hirschman se marient à la puissance des sons, eux-mêmes inspirés des scènes underground antimilitaristes et des raves berlinoises. Prêt.e à être capturé.e par cet univers électronique surprenant ?

Schvédranne, Jack Hirschman, Virginia Tech, Techno

© Gail